Nombre total de pages vues

vendredi 14 avril 2017

UN MONDE POLITIQUE CORROMPU, EN CRISE MORALE, QUI CRIE AU LOUP - DËCADENCE D'UNE GRANDE AMPLEUR - MEFI DE François FILLON , IL N'Y A PAS DE FUMËE SANS FEU, IL S'ATTAQUERA A NOS DROITS AUX SOINS, IL CONSTRUIRA DE NOMBREUSE BATISSES D'ENFERMEMENT, TOLERENCE ZERO A LA TRANSGRESSION DES LOI ALORS QUE LUI MËME SE PLACE AU DESSUS DE LA LOI, MAJORITË A 16 ANS, ET QUOI ENCORE, C'EST BIEN CA QU'IL DECLARA LORS DES PRIMAIRES - LA DËLINQUANCE PRIMAIRE EST UNE THËRAPIE A L'INJUSTICE INSOUTENABLE - QU'ELLE SPECTACULAIRE ËLECTION PRËSIDENTIELLE


CHAPITRE 1

RÔLE POLITIQUE DES MÉDIAS


 Banalisation avec un culot innommable, de
 la transgression des LOIS par de nombreuses personnalités du monde politique et par 
 certains journalistes

:Un clic 
 Message
SYSTÈME ET DESPOTISME 1

*No-comment*

 DERNIÈRE CHANCE POUR LA FRANCE


LE MOINDRE MAL, LORSQU'IL EST 
TROP TARD FACE A L'OMNIPOTENCE DU POUVOIR DE L'ARGENT, SERAIT 
QUE CEUX QUI DIRIGENT LE SYSTÈME ACCEPTENT DE LE REFORMER NE PLUS SE FAIRE LEURRER A NOUVEAU PAR CEUX QUIPRÔNENT L'ALTERNANCE
Gauche-Droite= Système
-----------

(Fous rires)
SYSTÈME
-PROMESSES ÉLECTORALES ET LES GOGOS
Les monstres, dans un même
corps et esprit = la BÊTE
elle banalisera ses crimes
et le mal, et comme pour la
corruption, sans frontière
 à ne pas dépasser et sans 
qu'aucun contre-pouvoir 
puisse entraver leur marche
Le mal est contagieux (.......)

Dés 1983 j'avais adressé un dossier à tous les députés et sénateurs,
dont à ceux de l'extrême droite,,leur réponse nous compatissons *sic
quand à maître Gilbert COLLARD, j'exprime comment je fus traité
 par ce dernier dans mon 
Mémoire personnel première partie,*chapitre 4

Tract 1983
Cette affaire nous montre
qu'un agent économique gérant 
d'une
 petite entreprise a été éliminée
sous un régime dit de DROITE par 
*Valery Giscard d'Estaing agissant 
sur ordre d'intérêts privés organisés sous
 un syndicat englobant une centaine 
d'entreprises

Et que ce fut sous un régime dit de 
GAUCHE sous François MITTERRAND
que fut ordonné mon assassinat, l'histoire dira
 que le système DROITE GAUCHE a interdit le 
développement d'une entreprise en plein essor 
les millions d'entreprises en Europe qui ont été les victimes savent que je ne suis pas un cas isolé 
(Mémoire personnel première partie)


Ce que le journaliste dans les années 80
 en ce qui me concerne, oublie de dire
 *l'on casse bien les entreprises*'', 
dont ''leurs leaders refusent de se corrompre
 à un tel Ordre économique établi planifié
 lors de la mise en place du Néo-libéralisme
consolidé sous tous les régimes qui lui ont
 succédés avec l'approbation des corps
 constitués; Partis politiques; extrêmes;
 Droite; Gauche; *secrétaires syndicaux
 et cocos compris

:Un clic sur
''Mémoire Personnel, chapitre 4''-
(1) SYSTÈME ET DESPOTISME-


LES MÉDIAS TRADITIONNELS
ne s'expriment jamais sur la coalition
des leaders des partis politiques et de
 ceux dans les corps constitués avec le 
pouvoir de l'argent, qui les désigne

PLANIFICATION
Là est le problème de fond du 
développement du chômage; de la
corruption du monde politique
 autorisant à une minorité de devenir
de + en plus riche et la multitude de +
 en plus pauvre, ce qui est facteur d'un
développement de la délinquance

LA DÉLINQUANCE PRIMAIRE
EST UNE THÉRAPIE CONTRE 
LE DESPOTISME ET UNE 
INJUSTICE INSOUTENABLE  

Les gogos et les promesses électorales

CHAPITRE 2



               Claude et François PATRIAT  
furent les seules personnalités 
politiques
 ,à soutenir mon combat depuis 1983
ils soutiennent 
                Emmanuel MACRON
                  
Nous vivons une *crise économique et morale 
de grande ampleur qui n'a fait que se développer depuis des décennies, dés lors pourquoi ne pas faire une fois de plus confiance
l'on nous manipule en le présentant comme celui des banques, quelle folie serait d'élire un leader qui représenterait un parti politique à la ramasse et fauché

Pour conduire les RÉFORMES il en faudra des pépètes, reste à savoir ce qu'il en fera d'elles, dés lors (miracle pour un athée) il pourrait-être cet homme de progrès que la France attend qui a déclaré être ors des partis politiques, déterminé à conduire les réformes nécessaires pour faire de la France un pays fort

--------------------------------------


Si* rien ne devait changer, il resterait la solution, d'une petite*révolution, aux immenses effets puisque l'abstention ne suffirait pas

Il suffirait à 2 reprises et tant qu'il faudra de détruire sans trop de bousculade lors des élections leurs boites à cons pour mettre à mal leurs souveraineté dont ils s'en  sont accaparés jusqu'ici en décidant de père en  fils
''qui devait être député et qui devait être sénateur

Il faut les conduire dans la norme capitaliste à déterminer une frontière plus élargie permettant à un plus grand nombre d'humains progressistes issue des peuple de parvenir au parlement afin d'éviter les dérives de leurs dite démocratie libérale: le néo-libéralisme mis en place en Europe et en France sous Valery Ciscard d'Estaing dans les années 1980; consolidé par tous les corps constitués et par les partis politiques d'extrême droite et le parti communiste compris, un système qui a planifié un chômage de masse; la fin du boulot à terme; les guerres à répétitions et tant de dégâts en s'appuyant sur un dictât
Économio-militaro-politique mise en place par la confrérie minoritaire qui détient le Pouvoir de l'argent, d'où le peuple est évincé

Ils finiraient bien par lâcher du lest, mais il faut se battre pour que les hommes et les femmes progressistes puissent parvenir au parlement ce qui éviterait tant de dérives, et surtout voir de *nouveaux *visages, mais pour y parvenir il faut avoir de l'argent et là est toute la différence entre ceux qui ont trop qui ont accepté un tel ORDRE établi;  jusqu'ici ceux qui l'ont refusé furent vite évacués avec pertes et fracas; (Aff.Marti), il se pourrait si la multitude en prend conscience les conduire aux réformes


Chef d'ËTAT *Thomas SANKARA ou leader d'une entreprise, dés lors que vous refusez de participer au système que nous avons connu  vous étiez éliminé, affranchissez-vous 
Résultat; Absence de contre-pouvoir*

Lorsque d'une part l'autorité politique s'impose sur l'autorité de la Loi, et que d'autre part le monde des partis politique n'admet aucun contre-pouvoir réel au parlement, dans quel système sommes nous



*Refusez de répondre aux sondeurs d'opinion
Il faut tenter l'expérience
Emmanuel MACRON
Vous avez ci-dessus la réponse
à l'article de presse












L'autodidacte
E-mail: martidarmon.tchimo@hotmail.fr














Enregistrer un commentaire