Nombre total de pages vues

dimanche 30 avril 2017

(CHAPITRE 1) LES CONCLUSIONS DE MON EX-AVOCAT - (CHAPITRE 2), SON SAVOIR DANS LA DUPERIE ET SES MANIPULATIONS CONDAMNËES PAR SON BÄTONNIER - DES LORS IL FAUT SE BATTRE CONTRE LE DESPOTISME MIS EN PLACE PAR UNE CLIQUE POLITICARDE DONT L'ESCROC BRIERE S'EST FAIT LEUR COMPLICE TOUT EN EXIGEANT D'IMPORTANTES HONORAIRE- (Bloguez mes mémoires personnels)


CHAPITRE 1

Ci-dessous les conclusions
 de la SCP
 ''CAPORAL-BRIERE-COSMIDIS:
7, rue François PONSARD PARIS XVI 
sont restées lettres mortes, elles n'ont
jamais fait l'objet d'une assignation
en indemnité personnelle et familiale
tel était son mandat écrit le 18/04/1987
(voir chapitre2)

Censure, rebelotte!

















CHAPITRE 2




Voila ci-dessous ce que nous écrivait notre ex-avocat 12 années après s'être engagé par écrit le 28 mars 1997 à assigner l'administration des douanes,

Son courrier a toutes les apparence d'avoir déclenché la procédure, mais il n'en fut rien
ce qui ne l'empecha pas de reclamer de nouvelles honoraires pour un montant de 4.288 euros, nous avons du emprunter à cetelem, ce qui nous a conduit à un dossier de surendettement après avoir écrit qu'il ferait une demande de provision devant le juge de mise en l'état, alors que nous finirons par découvrir 12 années aprés qu'il n'avait déclenché aucune procédure.

Depuis le 28 mars 1987 nous avons reglé à la SCP CAPORAL-BRIERE-COSMIDIS une somme de 500.000 NF + 12.000 euros






DECISION DU 7/12/2010
DU BATONNIER DE PARIS
EN REMBOURSEMENT 
D'HONORAIRE 

Mon ex-avocat malgré cette décision qui lui
ordonne de me remettre les dossiers refuse
de s'y conformer; nous pourrions découvrir
 son rôle dans les divers complots..................
Il ne nous a jamais remboursé un centime.....

1-Complot à l'homicide
2-Complot au viol..........
3-Complot à l'extradition
Bloguez:
*(1)et (2) Système et despotisme.................
*Mon mémoire personnel 2eme partie......







mardi 25 avril 2017

Pièce 17 - Tirage de l'assignation censée avoir été délivrée par Régis BRIERE en accompagnement de son courrier du 18 mars 2009 - Différents soutiens - Pièce 8 Assignation de la société L.S.T contre l'administration des douanes.



Additifs à mon message:
(1) SYSTÈME ET DESPOTISME














































Les gros bonnets du Groupe socialiste ont refusé la''Question orale''tentée par François PATRIAT
en lui substituant la question écrite ci-dessous.

Conséquence: 
Question écrite pas orale = Affaire enterrèe

         Questions écrites pas orale, au sénat et à               l'assemblée  Nationale = Affaire enterrée 



Revirement de maître Laib MONICA
avocat au Barreau de Marseille.














Assignation de l'administration des douanes
par maître Michel FRANCO