Nombre total de pages vues

jeudi 20 juillet 2017

COMPLOT A L'HOMICIDE - CENSURE SUR LE WEB A DEUX REPRISES LES ACTES D'INSTRUCTION ONT ËTË REMPLACËS PAR DES SENS INTERDITS (republication ci-dessous) - A LA LECTURE DE CE DOCUMENT L'ON SE RENDRA COMPTE QU'IL EXISTE DES INDIVIDUS QUI GOUVERNENT PRET A TOUT POUR VOUS EMPECHER DE RESISTER A DES COMPORTEMENTS CRAPULEUX ( Mémoire personnel première partie, chapitre 3)

Les journaux Liberation et le Point , suivi par bien d'autres canards
 ont manipulé l'opinion publique en publiant mon extradition pour viol
le gouvernement Ibérique a refusé mon extradition de ce chef.

Culot inommable de nos gouvernants dits de Droite et de Gauche, 
dés lors l'Ëtat demandera mon extradition pour homicide...............

Ce fut sous François Mitterrand qu'un contrat de  mort fut décidé c/moi
 qui a couté la vie à Me Bernard FATIEN entraineur de basket de l'élan
 Chalonnais, l'opération a été couverte par les grands médias et  par un
silence général  ( Mémoire personnel première partie, chapitre 3)

Cette accusation fut mise en place sur ordre du parquet général
 de Dijon, par le parquet de Chalon/s:Saône et la gendarmerie de 
Saint Remy suivant une procédure honteuse ci-dessous , sur la base
 de faux témoignages de leur marionette Vincent INGARGIOLA 

La *cabale fut ordonnée sous CHIRAC et couverte  au 
plus haut niveau par ceux qui ont gouverné depuis 1980 



Ci-dessus la marionettte des
autorités

Ci-dessous l'escroc d'avocat 
Régis BRIERE
dans ses oeuvres













t
Le pauvre diable 
INGARGIOLA Vincent
déclare avoir eu envie
 de soulager sa conscience
factche d'enfoiré, le mot est
 faible, commme il a du faire
 prendre de fous rires aux 
gendarmes, car tout savaient
 qu'il n'était pas sur les lieux 
lors de la tentative d'assassinat, 
de mon coté ''pas contend''
(Mémoire personnel première
 partie chapitre 3)






































Enregistrer un commentaire