Nombre total de pages vues

lundi 6 février 2012

& DENI DE JUSTICE & - MR LE PREMIER PRESIDENT * ''GRANDPIERRE'' * LA DEMESURE de mon vocabulaire est *minime* FACE AU DENI HUMAIN ET A L'ARBITRAIRE QUI SE PERPETUE DEPUIS LE 17 JANVIER 1981 - MR LE DESPOT OBSCUR , VOUS ETES L'AUTEUR D'UN DENI DE JUSTICE *** TEMERAIRE ***A CE STADE DE L'AFFAIRE MARTI, MR GRANDPIERRE, PREMIER PRESIDENT DE LA COUR D'APPEL A PARIS PÖLE 2 CHAMBRE 6 TU AS JOUE LE RÖLE DE MONSIEUR ***PROPRE***EN FAVEUR DE L'ESCROC D'AVOCAT REGIS BRIERE DE LA ***S.C.I. ''CAPO''RAL*** ,DOMICILIEE 5 RUE FRANCOIS PONSARD A PARIS , ''MR PROPRE'' SE FAISANT, TU AS BAFOUE LA DECISION RENDUE PAR MR LE BATONNIER ET PLUS GRAVE CELLE DU CONSEIL DE DICIPLINE, TU FAIS PARTIE DESORMAIS DU CLAN DES ENFOIRES QUI SE TAISENT, TU NE ME POURSUIVRA PAS NI ''POUR OUTRAGE A MAGISTRAT NI POUR DIFFAMATION'' TCHAO,TCHIMO

Enregistrer un commentaire