Nombre total de pages vues

vendredi 29 juillet 2016

LE CRIME - L'HOMME qui est mort à ma place Mr Bernard FATIEN, suite à la tentative de m'assassiner, 15 jours après qu'un député en exercice m'informe du contrat de mort ordonné par un *GOUVERNEMENT DIT DE GAUCHE*, USANT DE LEUR MARIONNETTE *Vincent INGARGIOLA POUR ME FAIRE ACCUSER D'HOMICIDE, CES AFFIRMATIONS SONT GRAVES, ET NE SERONT JAMAIS DËMENTIES, LES FAITS TELS QU'ILS SE SONT DEROULËS SONT RELATËS DANS MON ''MËMOIRE PERSONNEL PREMIERE PARTIE'' (chapitre 3)



Enregistrer un commentaire